Chez les Khmers !

Nous arrivons le dimanche 13 mars au soir à Phnom Penh après avoir traversé en bus la frontière terrestre avec le Vietnam (et donc découvert la mafia locale qui gère les visas et les passages de frontière !). Nous rejoignons chacune les familles qui ont gentiment accepté de nous héberger pour cette semaine : merci mille fois aux familles Kogan, de Wilde et Schaeffer qui nous ont accueillies comme des reines.

Le lendemain nous débutons nos interventions au Lycée français René Descartes, accueillies par Olivia, conseillère d’orientation, et par le proviseur du lycée, Guillaume Froeschel. Nous enchainerons différents ateliers tout au long de la semaine avec les élèves de première et terminale afin de les préparer aux simulations d’entretiens qui auront lieu le samedi matin. Les parents d’élèves ont été nombreux à se porter volontaires pour participer aux jurys des entretiens, nous pouvons ainsi organiser 5 jurys pour mettre les élèves de terminale dans des conditions quasi-réelles d’un entretien de personnalité. Mention particulière à l’élève qui a suivi tous nos conseils et est venu à la simulation vêtu de son plus beau costume et de sa cravate, ça faisait tout son effet !

En dehors de nos interventions nous pouvons goûter à la vie locale, guidées par les familles qui nous hébergent ou par les élèves du lycée : session de boxe pour certaines, de méditation dans un temple bouddhiste pour d’autres. Notre séjour au Cambodge aura également été marqué par un certain nombre d’activités culturelles ou historiques, sur les traces de la période Khmers Rouges : visite émouvante du centre de détention S-21, projection du film « The Killing Fields » (merci Cécile pour les conseils !), lecture de témoignages de survivants. Cela ne nous empêchera toutefois pas de continuer dans notre lancée de visites de marchés, la ville de Phnom Penh s’y prêtant particulièrement avec ses très nombreux marchés. Encore mieux quand les élèves de terminale parlant khmer viennent nous aider dans nos négociations d’achats de boucles d’oreille ! Sans oublier les tests de tous types de plats locaux : nous développerons un vrai faible pour le Fish Amok qu’on goutera une petite dizaine de fois pendant le voyage, une valeur sûre.

La semaine passe à toute vitesse et nous devons déjà repartir samedi soir, en direction de Siem Reap. Armées d’un guide ultra-complet sur tous les temples de la région, nous passons trois jours à visiter les temples en alternant les différents points de vues : lever de soleil à Angkor Wat (au milieu des centaines de touristes ça vaut quand même le coup), coup de cœur pour les temples de Bayon ou de Ta Som qui se prêtent parfaitement à tout type de mise en scène photographique, coucher de soleil un peu moins réussi depuis le temple de Pre Rup. Nous passerons sous silence certains problèmes digestifs, la nourriture des marchés ayant fini par nous avoir, après avoir joué avec le feu à plusieurs reprises !

Nous repartons à bord d’un mini-van en direction de Bangkok, avec un nouveau passage de frontière terrestre assez chaotique. Après un premier aperçu des embouteillages de Bangkok, nous arrivons avec 2 bonnes heures de retard et rejoignons rapidement la maison du bonheur thaï !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s