Sydney !

On débarque en Australie le samedi 27 février. On file tout de suite chez la famille qui nous accueille pendant les 10 prochains jour : les Le Van Xieu. Karine, Olivier, Marine et Alexis, auxquels s’ajoute Jules (un jeune qu’ils hébergent pendant 1 an). Ils nous reçoivent comme des reines dès ce premier soir ! Après 10 jours passés dans notre mini van néozélandais à manger des pâtes préparées sur un réchaud nous savourons les délicieuses côtelettes d’agneau grillées sur le fameux barbecue australien.

Passés ces premiers émois culinaires, nous profitons de la journée de dimanche pour arpenter la ville. Notre impression : c’est vert, il fait beau et les gens ont l’air contents. Cette ville nous plaît.

Le lundi matin nous nous rendons pour la première fois au lycée français (le lycée Condorcet). On rencontre Sophie, qui gère l’accueil, Philippe Courjault, le proviseur qui nous reçoit avec des viennoiseries françaises (miam) et Ollivier Cicéro qui organise notre planning depuis quelques semaines déjà. Lors de cette journée, on présente le projet aux élèves et on recueille – sur la base du volontariat – leurs inscriptions pour les ateliers de la semaine. A chaque lycée on a ce petit moment de doute où l’on ne sait pas si on va réussir à accrocher les élèves. En tout cas ici la présentation fonctionne, une grosse partie des classes est motivée. On ne vous cache pas qu’après TANT de stress nous allons profiter des derniers rayons du soleil sur la plage de Maroubra, chacune équipée d’une planche de surf. On ne vous cache pas non plus que Alizé surfe la vague EASY tandis que Margaux et Camille profitent d’un lavage de leurs sinus tout en buvant une vingtaine de fois la tasse.

Mardi et mercredi les ateliers continuent. Les élèves sont réceptifs et participent vraiment ; on est ravi ! Mercredi à 17h, nous sommes conviées par Ollivier à participer aux matchs de foot « entre profs » ou plutôt « match entre mecs très motivés prêts à donner leur vie sur le terrain ». On rigole mais merci Ollivier on a passé un super moment et finalement, le fait d’être une fille, ça protège pas mal…

Mercredi soir c’est aussi le soir où nous avons décidé de préparer à manger pour la famille Le VanXieu qui nous accueille vraiment très très bien. La barre est haute car Karine et Alexis nous ont préparé depuis le début de la semaine des plats excellents et plutôt recherchés ! On s’oriente vers le poisson cru lait de coco tahitien qu’Alizé maîtrise et dont Margaux et Camille raffolent (eh oui on se fait plaisir quand même). Après avoir récolté un morceau de thon et des crudités en tout genre au marché du coin on entame les préparatifs. Au bout du compte c’était vraiment pas mal, seule Alizé remarque que « le thon est 100 fois meilleur à Tahiti ».

Jeudi, retour au lycée pour la poursuite des ateliers. Le soir, Delphine, une amie des parents de Margaux nous emmène faire un tour de la ville et voir Bondi Beach. Ambiance australienne au rendez-vous. On rencontre la famille au complet le soir. Notre impression : les français expatriés sont vraiment heureux à Sydney. Nos envies : pour Alizé, « pourquoi pas vivre ici avant de rentrer à Tahiti »; pour Margaux, « je le savais vivre à l’étranger c’est incroyable, c’est sûûûûr je partirai à un moment de ma vie » ; pour Camille « j’ai toujours dit que j’adorais la France et que je ne voudrais pas la quitter mais là c’est quand même tentant ».

La journée du vendredi est dédiée aux simulations d’entretiens de personnalité. Merci Ollivier et Chloë (responsable communication du lycée) pour leur aide précieuse ! Globalement, on est ravi (c’est toujours le cas quand on fait passer des entretiens) : les élèves ont des parcours incroyables et ils sont tous très attachants. Pour marquer le coup de cette dernière journée et pour dire une dernière fois au revoir à notre famille d’accueil qui part en vacances à Bali, on organise un petit apéro Mojito.

Ensuite, tout est allé très vite lors des quelques journées qu’il nous restait à passer en Australie. On s’est beaucoup baladé dans la ville et sur le bord de la mer. On s’est mis à manger du quinoa et à boire des smoothies verts comme les Australiennes. On a fait du surf bien sûr. On a profité des activités de type nocturne.

Bref, un très beau séjour dans cette ville qui incarne le surf et la cool attitude ! Un grand merci aux Le Van Xieu qui nous ont accueillies comme des reines. On reviendra, c’est sûr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s